Rechercher
  • Catoche

Là où tout a commencé...

Le vélo couché (ou Trike quand il y a 3 roues ) a été le point de départ de mes premiers voyages à vélo. Quel beau moyen de débuter.

Grace à Robin, Firmin, Arlen, trois jeunes suisses de Hello Bike World , qui ont une idée folle de joindre Bali en partant de Lausanne en 500 jours avec 2 Trikes et un vélo normal. Quel trio. A force de les suivre sur les réseaux , ils m’ont passé le virus du voyage à vélo et du Trike.

Comment se procurer un vélo couché?

Le vélo couché est assez cher à l’achat, mais il existe des vélocistes spécialisés qui en louent:

A Yverdon Suisse, Velocouché

A Crolles (Isère), Cycles Bentoline

A Lyon , Cyclociel

Vers Paris chez Roulcouché

A Vauvert , Le Barjonaute www.lebarjonaute.com malheureusement il a fermé depuis mais c’est grâce à lui que nous avions pu organiser ce petit trip en Camargue.

Pourquoi le vélo couché? Ayant quelques soucis de dos, j’avais peur de long voyage à vélo sur un vélo normal. Ainsi ayant découvert le Trike ( vélo couché à 3 roues), je me suis dit que ça serait mieux pour mon dos...et le fun aussi d’essayer un nouveau mode de transport.

  • Les points positifs: position hyper agréable, voir la vie sous un autre angle au ras du sol, très stable et maniable, super vitesse dans les descentes, aucun tension dans le dos et dans les bras, épaules et mains.

  • Les points négatifs: les montées sont difficiles...pas de possibilité de se mettre en danseuse sur le vélo, au ras du sol, on sent toutes les bonnes odeurs de lavandes et de thym du bord des chemins, mais aussi tous les pots d’échappements des voitures et les excréments des animaux...à éviter en ville. Le Trike prend un peu plus de place avec ces 3 roues...et malheureusement les trains ne les acceptent pas...à part si ils sont démontés

Conseil : si l'achat vous tente, achetéz un Trike pliant, c’est plus facile à transporter, ou louer en un: c'est le choix que j'ai fait car je veux pouvoir utiliser mon vélo pour aller travailler...et je ne me vois pas faire du Trike en ville (pot d'échappement et visibilité réduite).


Le premier voyage en Camargue

Prise en main des vélos couchés à Vauvert avec mes deux amies

On a bien rigolé la première fois, on a laissé la voiture à Vauvert le temps de notre trip. Trajet: Vauvert-Port Camargue A/R pour aller voir la mer : 70km sur 2 jours Chemin: Vauvert-Gallician-Aigues Mortes-Grau du Roi- PortCamargue

Dodo: chez la famille à Port Camargue


Côté Logistique:

il est indispensable d’être autonome:

  • gourde d’eau et bouteille de réserve d’eau 1 l pour éviter la panne d’eau

  • réserve alimentaire (pic nic et céréales ou graines )

  • batterie externe

  • enceinte musique ou ecouteur

  • casque et casquette

  • crème solaire

  • lunette pour se protéger des moucherons

  • une lampe frontale...on sait jamais si on est bloqué sur la route)

  • ne rien prendre au cas où? Il n’y a pas la place

  • un habit pour faire velo

  • un habit pour le soir ...car on pas toujours envi d’être en cycliste

  • un habit pour la nuit

  • et en fonction du moyen de couchage, il faut prévoir de quoi dormir


Pour simplifier pour un premier voyage , je te conseille de réserver une nuit à l’hôtel - gite ou chez des amis sans prévoir trop de km. Vous vous rendriez compte que l’on arrive à faire nettement plus.

J’avais prévu 30 km par jour , car je ne pensais pas arriver à faire plus pour mon premier voyage. Je ne faisais jamais de vélo avant. Et une journée pour 30km ne me mettait pas trop la pression. finalement c’était largement facile, on a mis 3h mais avec des pauses et ainsi ce timing nous a permis de profiter à fond et de ne pas se prendre la tête.

Ce que Catoche retiendra de ce voyage:

Tout est possible, le Trike est un moyen extraordinaire de voyager et la liberté est juste au coin de la rue. Il n’est pas nécessaire de partir très loin pour découvrir des nouveautés...il faut changer l’angle de vision.


Dernier mot de Catoche pour Robin et Sarah, HelloBikeLove de HelloBikeWorld:

Après notre rencontre à festivélo (Lausanne): merci de m'avoir transmis votre virus. L'énergie que vous m'avez transmis ont fait naitre mon envie de transmettre ce plaisir à mes ami(e)s qui n'oseraient pas se lancer car ils-elles se sentent trop vieille, trop moche, peu sportive ou peureux(ses)...mais envie de découvrir le monde.





52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout